Le Rucher du Périgord
Le frelon asiatique
Réponse à l' article "Le frelon asiatique...encore et toujours"

Nous avons disséqué tous les individus que vous nous avez envoyés le 05 Janvier 2010. C'étaient toutes des femelles non fécondées et souvent abîmées (c'est le cas, quand il n'y a pas assez d'ouvrières pour les aider à sortir du cocon ou quand les conditions environnementales ne sont pas favorables). Quant au nid, construit en 2009, et recueilli en Avril 2010, les individus vivants ne peuvent pas être des ouvrières.
Ces dernières sont beaucoup moins grasses et ne peuvent donc pas passer l'hiver. Ce sont des femelles sexuées, normalement de futures fondatrices, mais elles ont émergé trop tard, et ont été coincées au nid par le froid.
Elles se réveillent donc au printemps, mais il n y a plus de mâles pour les féconder donc, elles ne pourront pas fonder de colonies.
Ce que nous ne savons pas encore, c'est si leurs ovaires vont se développer, et qu'elles vont fonder des colonies non viables, et si elles vont agir dans la compétition, c est à dire dans la mortalité d autres femelles fécondées.

Quentin Rome et Claire Villemant du Muséum National d Histoire Naturelle